La recette du mois de Septembre

Méchoui d’agneau tropical de Nosy Be au sauté de brèdes manioc au lait de coco


L’équipe de cuisine vous dévoile avec délectation sa recette artisanale du mois comprenant les ingrédients idéalisés pour cette remarquable exécution d’un méchoui d’agneau de lait tropical de Nosy Be.

Ingrédients pour 15 personnes

Un agneau de lait de 10 kg,
1 kg d’oignons,
1 kg de poireaux,
1 kg de poivrons et 1 kg de tomates,
Une boîte de tomates pelées et une boîte de tomates concentrées,
1/4 de boîte d’harissa et des piments pilés, 50 gr de gingembre, herbes de Provence,
20 cl d’huile d’olive, 300 grammes de beurre,
2 tablettes de bouillon cube (à Madagascar, la marque est Jumbo),
1 verre de rhum Mangoustan,
12 cuillères à soupe de miel liquide et 5 cuillères à soupe de sauce soja.

Pour la sauce, nous malaxerons à la main :
30 g de bouquet garni (thym, laurier, romarin, coriandre), le thym est important,
20 g de cumin, 400 g de beurre, 50 cl d’huile d’olive,
1/4 de boîte d’harissa et quelques piments pilés, herbes de Provence,
Une boîte de tomates concentrées,
250 g de sel, 30 g de poivre sauvage de Madagascar.

500 grammes de beurre,
2 kg de brèdes manioc, 3 noix de coco ou 3 petites boîtes de lait de coco.

Pour la réalisation de la rougaille de tomates, vous pouvez regarder la recette du mois avec les Accras d’Octopus de Nosy Be, sans le lait de coco qui est réservé pour les brèdes manioc :
2 kg de tomates, 15 oignons, 10 gousses d’ail et 5 citrons verts.
En accompagnement, le riz nécessaire.

Une fois tous ces ingrédients réunis, vous pouvez enfiler votre tablier.

La veille, nous préparons l’agneau de lait.
Frotter vigoureusement la viande extérieure et intérieure avec un citron vert si la senteur est trop relevée, surtout ne pas nettoyer à l’eau pour éviter la prolifération des bactéries.
Nous passons la broche et nous remplissons le ventre avec les légumes coupés en petits dés, le beurre mou, l’huile et les condiments, préalablement lavés, séchés et mélangés dans un grand saladier.

Nous fermons en le cousant avec des nœuds de fil de fer fin. La bête est bien embrochée, attachée solidement avec les pattes sur la broche aussi avec du fil de fer préalablement passé au feu.

Retirer les clayettes du réfrigérateur pour dégager de l’espace et laissez reposer toute la nuit, afin que la chair s’imprègne du parfum du méli-mélo de légumes, en ayant déposé un grand plat en contrebas.

Nous préparons et pétrissons également la sauce déposée dans un seau au réfrigérateur la veille.

Nous avons réalisé une cage au préalable pour retenir la braise en hauteur. La « cage à braises » permet de déposer un grand plat de cuisson ou plusieurs plats sous l’agneau de lait afin de recueillir la sauce. Nous avons également prévu le bois nécessaire à proximité.

Le lendemain, après avoir accompli un feu de camp type de la St Jean d’1 H environ, nous posons la broche à côté des braises, en prenant soin qu’il n’y ait pas de flammes. Nous devrons nous assurer de débuter la cuisson à côté d’une braise vive et d’un feu doux avant d’ajouter du bois. Les flammes qui se dégagent du fait du nouveau bois doivent être éloignées de la bête.

Lors de la première heure de cuisson, pour nourrir la viande, nous badigeonnons le méchoui régulièrement à l’aide d’un pinceau prolongé d’une baguette d’un mètre fixée avec du fil de fer et trempé dans un seau avec un mélange d’eau et de sel.
Il est nécessaire de tourner constamment et régulièrement le tournebroche, qui est prolongé pour être à une distance convenable d’un minimum d’un mètre du feu.

A l’issue de la première heure, nous remplaçons l’eau salée par de l’huile de tournesol, aussi pendant 1H.
A l’issue, on ajoute 1 livre de beurre ramolli pendant 30 minutes en incisant la viande pour faire rentrer le beurre.
Après 2H30 de cuisson nous remplaçons le mélange beurre et huile en mettant la sauce préparée la veille sur tout l’agneau de lait.

Lors de la cuisson du méchoui tropical, nous ferons griller les abats, également la cuisson du riz dans une grande marmite au feu de bois et préparons la rougaille de tomates avec les ingrédients.
Nous ferons cuire les brèdes manioc dans une marmite au feu, nous les passerons en retirant l’eau et les mélangerons au lait de coco réalisé précédemment.

Nous vérifions la cuisson en piquant l’agneau de lait avec la lame pointue d’un couteau. Puis, on disposera les morceaux de viande découpés dans un plat de service, un plat pour les abats, un autre avec le méli-mélo de légumes croquants. A part, vous disposerez le riz, les brèdes manioc au lait de coco accompagné de la rougaille de tomates.

Un nouveau délice savoureux garanti !! Dégustez et régalez-vous pour partager ce moment autour d’un méchoui d’agneau de lait tropical de Nosy Be au brèdes manioc lait de coco ! Une recette signée par l’équipe de cuisine du Grand Bleu de Nosy Be.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *