grillades de langouste

L’hôtel Le Grand Bleu : la meilleure adresse pour déguster des grillades de langouste à Nosy-Be

La langouste, porte-fanion de la gastronomie de Madagascar

La langouste figure parmi les cartes de visite gastronomiques de Madagascar. L’on peut en consommer dès le mois de janvier, à l’ouverture de la campagne de pêche, jusqu’en septembre, alors que dans l’hémisphère nord, il n’est possible d’en avoir sur sa table qu’à partir de juin. A Nosy-Be, haut-lieu du tourisme de la Grande île, les eaux du Canal du Mozambique confèrent à ces crustacés un goût particulier qui ne manque pas de surprendre les inconditionnels des fruits de mer.

Nombreux sont les visiteurs qui profitent d’un voyage à Nosy-Be pour s’offrir ce délice, que ce soit à l’occasion du Nouvel An, Pâques ou la Saint-Valentin. La saison de langouste est une période faste pour les papilles, et les diverses modes de préparation attisent la curiosité des néophytes, comme des connaisseurs. Le mode traditionnel malgache, qui se déguste en grandes tablées sur un large plateau, est le plus répandu. Avec des spécimens dépassant le kilo, ces fruits de mer peuvent satisfaire les plus grandes faims, à l’ombre d’un toit de chaume et avec une bonne bouteille de vin blanc.

Le différents modes de préparation de la langouste

La langouste grillée garde les senteurs de la mer, ce qui ajoute davantage de subtilité et de fraicheur. Accompagnés de quelques tranches de citron ou de morceaux de quelques camarons également grillés, le fruit de mer est indescriptiblement succulent, avec une saveur et un parfum irrésistible. Vous pouvez retrouver ce goût au restaurant de l’hôtel Le Grand Bleu, au bord de la baie d’Andilana, à Nosy-Be. Cette adresse reste dans la mémoire de nombreux clients qui ne manquent pas de la recommander à leurs familles et amis.

Au niveau accompagnement, la langouste grillée du restaurant de l’hôtel Le Grand Bleu se marie aisément avec les fines herbes arrosées d’une sauce légère à base de crème fraîche et de cognac. Ceux qui préfèrent la manger avec la carapace seront enchantés par la langouste thermidor. Cette variante se prépare avec la chair provisoirement retirée. On verse ensuite de la sauce béchamel à la moutarde à l’intérieur de la carapace vide qui sera de nouveau remplie par la chair. Parsemée de fromage râpé, elle est encore plus délicieuse ! Cela dit, rien ne vous empêche d’inventer votre propre recette. Bon appétit !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien